Irak: le ministère du Pétrole va financer un pont pour désengorger Bassora

Bagdad – Le ministère irakien du Pétrole a annoncé dimanche la construction d’un pont enjambant la rivière de Bassora pour faciliter la circulation entre la métropole et la province méridionale.

Le ministre du Pétrole Jabbar al-Luaibi, également député de Bassora sur la liste du Premier ministre Haider al-Abadi, a annoncé que son ministère allait financer ce pont de 805 m de long et partiellement mobile pour permettre aux navires de le franchir.

Sa construction qui a commencé mercredi durera 550 jours et coûtera 12,6 milliards de dinars (environ 10,5 millions de dollars), selon le communiqué du ministre.

« Il permettra de fluidifier la circulation entre le centre de Bassora et la province, notamment la ville de Zoubeir », située à 16 km au sud-ouest de la métropole, précise le texte.

Il existe déjà trois ponts dans la ville.

Cette annonce intervient alors que la ville a été pendant près d’un mois le théâtre de manifestations meurtrières qui ont mis en lumière la détresse sociale d’une grande part de la population, dans un pays émergeant d’une quinzaine d’années de conflits ininterrompus.

Les manifestants dénonçant pêle-mêle les pénuries chroniques d’électricité et d’eau, le chômage endémique et la corruption, ont surtout reproché au gouvernement de ne retirer aucun bénéfice des revenus pétroliers, alors que la province de Bassora est la plus riche en pétrole du pays.

Le Premier ministre s’était rendu mi-juillet à Bassora pour tenter de calmer les esprits et avait annoncé une allocation immédiate de trois milliards de dollars pour la province, outre des promesses d’investissement dans l’habitat, les écoles et les services.

(©AFP / 12 août 2018 14h33)


Cet article a été initialement publié sur ce site, voici le lien direct pour le consulter.

Brent live

WTI live

Euro Dollar Live

Encore plus de graphiques sur :

Vous aimez Oilorama et vous souhaitez

contribuer à son fonctionnement ?