L’euro recule face au dollar, la livre britannique souffle

Londres (awp/afp) – L’euro reculait vendredi face au dollar alors que la livre se redressait après que Donald Trump est revenu sur ses critiques vis-à-vis du plan de la Première ministre britannique à propos du Brexit.

Vers 14H00 GMT (16H00 HEC), la monnaie unique européenne valait 1,1642 dollar, contre 1,1672 dollar jeudi vers 21H00 GMT.

La devise européenne se repliait aussi face à la monnaie nipponne à 130,98 yens, contre 131,34 yens jeudi soir.

Le dollar était stable face à la devise japonaise à 112,52 yens, contre 112,55 yens jeudi soir. Vers 08H00 GMT, le billet vert est monté jusqu’à 112,80 yens, au plus haut depuis janvier.

Vendredi, plusieurs analystes mentionnaient l’apaisement des tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine, ou au moins « l’absence de commentaires agressifs », selon David Madden, analyste pour CMC Markets.

Les Etats-Unis doivent « retirer le pistolet » pointé sur la Chine et tenir parole s’ils veulent avoir des discussions sérieuses pour désamorcer la guerre commerciale, a néanmoins fait valoir jeudi le vice-ministre chinois du Commerce, Wang Shouwen.

Washington a tiré mardi une nouvelle salve commerciale contre la Chine.

En parallèle, les derniers chiffres du commerce extérieur chinois publiés vendredi ont révélé un excédent record avec les Etats-Unis à près de 30 milliards de dollars en juin.

Sur le plan monétaire, le dollar profitait d’une « déclaration optimiste » faite jeudi par Jerome Powell, le président de la Réserve fédérale américaine (Fed), dans une interview, selon Derek Halpenny, analyste pour MUFG.

Selon lui, le rapport bi-annuel de la Fed sur sa politique monétaire, attendu vers 15H00 GMT, pourrait contenir quelques surprises, et « conforter les attentes concernant deux hausses supplémentaires cette année ».

Une hausse des taux d’intérêt rend le dollar plus rémunérateur et donc plus attractif pour les cambistes.

La Fed a déjà procédé à deux relèvements, en mars et en juin, et les analystes, qui tablaient initialement sur un total de trois hausses en 2018, sont de plus en plus nombreux à en anticiper quatre.

De son côté, la livre britannique a modéré ses pertes face à l’euro mais s’est légèrement redressée face au dollar, après avoir entamé la journée en baisse.

Lors de sa conférence de presse avec la Première ministre britannique Theresa May, Donald Trump est revenu sur ses propos parus dans la presse dans la nuit de jeudi à vendredi et où il assurait que le plan présenté par Mme May sur le Brexit « tuera probablement » la possibilité d’un accord de libre-échange avec les Etats-Unis.

« Quoi que vous fassiez, ça me va », a-t-il déclaré à la Première ministre britannique, assurant ne l’avoir jamais critiquée, et dénonçant une nouvelle fois ce qu’il appelle les « fake news ».

Plus tôt dans la journée, les analystes de Commerzbank avaient assuré s’attendre à des « turbulences » sur la livre alors qu’elle faisait face à des « vents contraires », du fait des commentaires de M. Trump.

Vers 14H00 GMT, l’once d’or valait 1.240,74 dollars, contre 1.247,41 dollars jeudi à 21H00 GMT.

La monnaie chinoise valait 6,6972 yuans, contre 6,6678 pour un dollar jeudi.

Le bitcoin valait 6.239,27 dollars, contre 6.172,95 dollars jeudi soir, selon des chiffres compilés par Bloomberg.

Cours de vendredi Cours de jeudi

————————————-

14H00 GMT 21H00 GMT

EUR/USD 1,1642 1,1672

EUR/JPY 130,98 131,34

EUR/CHF 1,1699 1,1697

EUR/GBP 0,8838 0,8836

USD/JPY 112,52 112,55

USD/CHF 1,0049 1,0024

GBP/USD 1,3173 1,3206

bur-ktr/js/tes

(AWP / 13.07.2018 16h18)


Cet article a été initialement publié sur ce site, voici le lien direct pour le consulter.

Brent live

WTI live

Euro Dollar Live

Encore plus de graphiques sur :

Vous aimez Oilorama et vous souhaitez

contribuer à son fonctionnement ?